Catégories
Humeur

Que faire après ses études?

achievement-daytime-girls-901964

La question plane comme un spectre au-dessus de nos têtes dès le lycée. Ne pas se tromper d’orientation, surtout pas, au risque de perdre des années. Comme si les études étaient une course.

Après maintes péripéties et maints examens, nous voilà enfin diplômé.e.s. D’un master en plus, le saint graal! Seulement voilà. Il est question de s’engager maintenant pour toute une vie. Si par chance, un employeur est prêt à nous engager et que le poste en question nous plaît suffisamment (surtout qu’il nous permettra de ne pas  augmenter les statistiques du chômage) est-ce réellement ce qu’on a envie de faire? Voilà que les questions surgissent. Confirmer ses compétences en rentrant dans la vie active? Avoir un salaire fixe et commencer un projet de longue date?  Voyager, « kiffer », et prendre le risque d’être dans la galère en rentrant? Partir s’installer à l’étranger, justement?

Pour certain.e.s, les réponses à ces questions sont très simples, leur choix est arrêté depuis longtemps. Pour d’autres, c’est un réel dilemme qui peut même pousser à la dépression. Non que je sois dépressive, ma vie telle qu’elle est actuellement est pleine de bénédictions et je ne pourrais être plus heureuse. Mais je suis passée par une phase où on a l’impression de subir une telle pression quand à ce qu’on va faire de notre vie qu’on préfère rester au lit à regarder des séries netflix, coupé.e.s du monde. Ce qui nous en empêche est le loyer qu’il faut bien payer à la fin du mois.

Etrangement, je pense que passer par cette phase est essentielle. Elle permet selon moi de se poser les bonnes questions et nous force à entrer dans la vie d’adulte avec un élément de sagesse. Elle nous pousse être conscient que nous avons le choix. Car oui, nous l’avons, contrairement à d’autres dans le monde entier.

Si à tout hasard vous tombez sur cette page, ayez conscience que vous avez la possibilité de donner à votre vie la finalité que vous souhaitez, cela dépend juste des batailles que vous êtes prêts à livrer. Certes, nous ne naissons pas tous avec les mêmes chances, mais il est important de relativiser. Cela peut paraitre cliché mais tant que vous mangez à votre faim, êtes en bonne santé , n’êtes pas violenté.e/s et ne vivez pas avec la peur au ventre au quotidien, ça ira, ne vous en faites pas. Du moins, c’est ainsi que je vois les choses .

Et vous, êtes vous déjà passé.e.s par une telle phase?

Au prochain article,

Naky

 Gaël Faye, Qwerty.

Une réponse sur « Que faire après ses études? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s