Catégories
Food

Big Love Caffè, Paris 3e

Les restaurants du groupe Big Mamma se méritent. Peut-être vous est-il arrivé la même chose qu’à moi. Décidé à tester ces fameux restaurants dont vous avez entendu le plus grand bien, vous vous êtes rendu dans l’une des enseignes du groupe à l’heure de manger. Seulement voilà, vous avez été forcé de vous rabattre sur un autre restaurant car toutes les tables étaient bloquées pour le déjeuner / diner. Et le pire dans tout ça, c’est que vous aviez décidé de braver la (longue) queue de gourmands qui se trouvait devant vous. Hélas.

Ayant vécu cette situation 2 fois, je me suis dit qu’il n’y aurait pas de troisième fois. Nous nous sommes donc rendues au Big Love Caffè à l’ouverture pour un petit brunch du dimanche. Il y avait déjà un peu de monde mais il restait de la place.

De bons produits italiens et des préparations faites maison: c’est ce que vous retrouverez dans chacune des enseignes. Le Big Love ne fait pas exception. En franchissant la porte du restaurant, une ribambelle de bocaux, de bouteilles et de boites remplies d’aliments vous donne le ton. L’image fantasmée de la mamma italienne qui prépare des bons petits plats à partir de produits frais et de condiments trouvés à l’épicerie du coin se chemine dans votre tête. La déco vaut le détour, mais ce qu’il y a dans l’assiette mérite amplement le déplacement.

Passons aux choses sérieuses:

A manger: Des assiettes salées pleines de brioches, jambon de parme, buratta, tomates, basilic… et des assiettes sucrées à base de pain perdu, fruits frais, pancakes… Sinon, vous avez aussi le choix de goûter juste les produits en eux-même: Jambon de parme 24 mois, mozarella di buffala, mortadelle à la pistache… Enfin, à partir de midi sont servies des Pizza qui avaient l’air délicieuses sur le papier.

Et à boire: Tous types de boissons chaudes, des jus pressés et surtout des vins italiens (mais pour ceux-là, il vaut peut-être mieux attendre midi).

Le service: Mitigé. Etant arrivées à l’ouverture, les chefs de rangs ont pu s’occuper de nous assez rapidement et l’attente a été brève. Cependant, une amie nous a rejoint un peu plus tard, et , toutes les tables étant pleines, elle a attendu un long moment avant qu’on ne puisse prendre sa commande. Entre-temps, des assiettes de notre table ont été débarrassées. J’ai trouvé dommage que les personnes débarrassant ne puissent pas prendre de commandes car cela représenterait peut-être un gain de temps. Mais c’est bien la différence entre « chef de rang » et « commis », que voulez-vous.

Dans l’ensemble, l’équipe était souriante mais je vous avoue avoir remarqué un trait de nonchalence…

Les tarifs: Il n’y a pas de menu défini pour le brunch, tout est à la carte. Les assiettes salées vont de 9 à 15 €, les sucrées de 4 à 9 €. Les pizza vont de 13 à 18€ et si vous souhaiter déguster de « bons produits », de 7 à 26 € selon le nombre de produits choisis. Pour le reste, par ici . Je suis repartie avec une addition de 22€ sans me restreindre, un très bon rapport qualité-prix donc.

L’adresse: 30 rue Debelleyme, 75003, Métro 8 : Filles du Calvaire.

Au cas où vous vous poseriez la question de la réservation, les restaurants du groupe Mamma n’en prennent pas. Il faut donc arriver à la bonne heure, en sachant que les établissements sont pleins en 1h30, voire moins. Même si ça peut paraître tôt pour manger, je vous conseille fortement de vous y rendre à l’ouverture…